Pie bavarde

Pie bavarde
Présent toute l’année sur le bassin de Saulx

Nom scientifique : Pica pica

Habitat : La pie bavarde vit dans les zones agricoles, les bosquets, les zones ouvertes ou légèrement boisées, les prairies et les abords des montagnes, les parcs et les jardins, même en ville.

Comportement : La pie bavarde est parfois comique sur le sol. Elle marche avec de grands pas, et saute souvent de côté quand elle est excitée. Elles poursuivent les prédateurs et dérobent de la nourriture aux autres espèces. La pie bavarde est résidente toute l'année dans son habitat. La pie bavarde effectue un vol direct avec de lents mais fermes battements d'ailes. Son vol est plus faible que celui des autres corvidés à cause de la longueur de sa queue.

Alimentation : La pie bavarde est omnivore, se nourrissant surtout d'insectes. Mais elle consomme aussi des graines de conifères après la période de reproduction. Elle se nourrit aussi de baies, graines et noisettes en hiver. Elle mange des détritus, des œufs et des oisillons, ainsi que des petits rongeurs. Elle est souvent associée au bétail, se perchant sur le dos des animaux pour se nourrir des tiques. Elle se nourrit habituellement sur le sol, cherchant des insectes.

Reproduction / Nidification : Les deux adultes construisent le nid en cinq à six semaines. Le nid est une coupe de boue tapissée d'herbes, radicelles et poils, à l'intérieur d'une grande et volumineuse structure, faite de solides brindilles de bois, parfois épineuses. Le nid a deux entrées, et se situe dans un arbre ou un buisson, à quelques mètres au-dessus du sol.  La femelle dépose 4 à 9 œufs gris-vert tachetés de brun foncé. L'incubation dure environ 16 à 21 jours, assurée par la femelle. Elle est nourrie par le mâle pendant cette période. Les deux parents nourrissent les poussins nidicoles, et le mâle protège le nid. Les jeunes quittent le nid à l'âge de 25 à 29 jours et les groupes familiaux restent unis jusqu'à l'automne.

Menace / Protection : La pie bavarde est encore considérée comme nuisible et peut être tuée dans certains endroits. Elle est vulnérable aux pesticides. Malgré tout cela, elle reste commune et largement répandue.