Moulin de Saulx-Les-Chartreux

avenue Salvador-Allende
Saulx-les-Chartreux

La construction du premier moulin à eau sur l'Yvette remonte au XIe siècle.

À partir de 1264, les chartreux de l'ordre de saint Bruno acquièrent des biens à Saulx, dont le moulin. Il devient moulin banal, c'est-à-dire mis à la disposition de tous ; les moines, qui en assurent l'entretien, perçoivent en retour des redevances.

En 1665, un accord au sujet de la réfection du versoir du moulin de Saulx est signé entre François de Harville des Ursins, marquis de Palaiseau, et les chartreux.

Le 4 février 1790, le moulin est adjugé par le directeur du district de Versailles au sieur Antoine Christophe Bloceau, dernier fermier des révérends pères chartreux. En 1820, le marquis de Solle achète le moulin et l'annexe à sa propriété de Saulxier.

Le 30 juin 1843, la duchesse d'Estissac, seule héritière du marquis de Solle, vend le moulin et tous ses bâtiments à M. Féron, directeur de la boulangerie des hospices. Le nouveau propriétaire transforme les bâtiments en une maison bourgeoise. Il fait également monter le moulin à l'anglaise, tout comme ceux de Corbeil, et l'ancienne paire de meules est remplacée par trois nouvelles. Les héritiers Féron revendent le moulin en 1866.