Découverte espèce rare au bassin de Coupières

Découverte espèce rare au bassin de Coupières

Bonne nouvelle !

Une espèce rare en IDF a été découverte au bassin de Coupières à Gif-sur-Yvette. Il s’agit d’une espèce d’oiseau classée sur la liste rouge mondiale de l’UICN, en danger critique sur la liste rouge régionale des oiseaux nicheurs en Ile-de-France, la Locustelle luscinioïde.

Plusieurs individus ont été identifiés (au moins 3) et semblent être reproducteurs sur site au niveau de la roselière avec les petits saules. 2 ont été bagués par Fabien Martayan, bagueur généraliste pour le Centre de Recherche sur la Biologie des Populations d’Oiseaux (Museum National d’Histoire Naturelle de Paris).

Cette espèce fréquente les grandes roselières hautes. Ce type de végétation est assez souvent associé aux saules, aux aulnes... En hiver, on la retrouve dans le même type d'habitat, les zones humides.

Elle fait son nid dans une touffe de plantes serrées, sur un paquet de roseaux brisés ou dans quelque enchevêtrement végétal entouré d'eau, à faible hauteur. Ces présences sur le site montrent que la roselière est attractive. C’est un oiseau discret, mais les mâles n’hésitent pas à s'installer sur des perchoirs bien exposés pour chanter.

Il n'est pas particulièrement timide, on peut l'approcher à une courte distance. A terre, il a une allure de souris qui marche et sautille.

Il consomme des insectes, des araignées, et des escargots. Une espèce plus commue, la Locustelle tachetée, est fréquemment retrouvée sur le site.

En premier plan, locustelle luscinoide et en deuxième plan locustelle tâchetée, photo de Stanislas Wroza

En premier plan, locustelle tachetée et en deuxième plan locustelle luscinoide

À gauche locustelle tachetée et à droite locustelle luscinoide