Retour d'expérience

Crue Janvier 2021

Depuis Noel, les dépressions océaniques s’enchainent entrainant des cumuls pluviométriques inhabituels pour la saison. Les chiffres des normales saisonnières aux mois de décembre et de janvier confirment ce phénomène météorologique : en décembre 2020, les cumuls ont été de 125mm au niveau de la station d’Orly, pour une moyenne de 45mm, avec des tendances identiques en janvier et février.

Depuis 2016, le SIAHVY met en œuvre un programme d’actions, conciliant restauration écologique des cours d’eau et prévention des inondations.

Par cette stratégie de reconquête des milieux naturels, ce sont plus de 135 000m3 de volume utile supplémentaire qui ont été mobilisés dans la gestion opérationnelle des crues.

En complément, une véritable ingénierie du fonctionnement des ouvrages a été développée afin de maximiser les capacités de vidange de nos bassins, pour être, le plus rapidement possible, en capacité de stocker les volumes supplémentaires de l’Yvette. Les équipes techniques du SIAHVY s’organisent, en fonction des besoins, pour manipuler les vannes et les clapets 24h/24.

L’exemple des travaux menés sur la rue d’Effiat à Longjumeau illustre parfaitement cette logique d’optimisation hydraulique. En effet, désormais, il est possible de manipuler les vannes de sortie du bassin de Saulx, pour utiliser complétement le gabarit hydraulique de l’Yvette, sans inonder la voirie et les équipements publics et privés du quartier.

Cette politique ambitieuse pour favoriser les zones naturelles d’expansion des crues, couplée au développement de moyens de prévision et d’alerte a permis à notre syndicat d’éviter les débordements lors des derniers évènements climatiques.