Le SIAHVY, animateur du contrat Territorial

"Eau & Climat" de l’Yvette

Par ce contrat, initié dans le cadre du 11e programme « Eau & Climat » de l’agence de l’eau Seine-Normandie, les 8 collectivités signataires et les 2 partenaires financiers (Agence de l'eau Seine-Normandie, Conseil départemental de l'Essonne) s’engagent, pour la période 2020-2024, à encourager les acteurs à adapter leurs pratiques afin de répondre aux défis de l’adaptation au changement climatique.

Ces contrats visent à obtenir, en priorité sur des territoires à enjeux « eau et climat » (bassin versant, aire d’alimentation de captage…), la mobilisation des différents acteurs autour d’un programme d’actions prioritaires et efficaces pour la préservation de la ressource en eau, l’amélioration de qualité de celle-ci et la protection de la biodiversité.

Ils sont élaborés sur la base d’un diagnostic complet et cohérent du territoire, partagé par l’ensemble des acteurs concernés.

Contrat

Le périmètre du contrat

Le Contrat Territorial « Eau & Climat » concerne tout le territoire de l’Yvette, soit les 50 communes situées des sources de l’Yvette jusqu’à l’Orge en passant par tous ses affluents.

Le Contrat Territorial « Eau & Climat » de l’Yvette est porté par le SIAHVY en partenariat avec le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Il comporte au total 10 signataires :

Le contrat de bassin s’inscrit dans le cadre plus large du SAGE Orge-Yvette (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau porté par la Commission Locale de l’Eau (CLE) Orge-Yvette), qui décline lui-même les orientations du SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux) Seine Normandie.

Objectifs et enjeux du contrat de l’Yvette

Le Contrat Territorial « Eau et Climat » de l’Yvette définit les actions prioritaires à mettre en œuvre pour répondre aux enjeux d’amélioration de la qualité des eaux, de protection et restauration des milieux aquatiques et humides et de lutte contre les inondations sur le territoire correspondant au bassin versant de l’Yvette.

L’Etat écologique, basé sur des critères biologiques, physico-chimique et hydromorphologique, est globalement dégradée sur la plupart des 10 masses d’eau (voir carte ci-dessus) composant le bassin versant.

Les objectifs, fixés par la Directive Cadre Européenne et revus par le SDAGE Seine Normandie, sont d’atteindre le bon potentiel écologique de la rivière en 2021 et le bon état chimique d’ici 2027.

Après une phase de concertation entre les différents acteurs concernés en 2019, trois enjeux ont été définis sur le territoire …

Enjeu n°1 : Restaurer les continuités écologiques et préserver la fonctionnalité des milieux aquatiques et humides

Enjeu n°2 : Maitriser les ruissellements et le risque inondation dans le lit majeur

Enjeu n°3 : Améliorer la qualité des eaux superficielles et maitriser les rejets dans les cours d’eau

…et 86 actions réparties sur ces trois enjeux sont programmées entre 2020 et 2024.

Au total, plus de 55 millions d’euros ont été prévus dans le programme d’action 2020-2024 pour avancer vers une bonne adaptation au changement climatique.

N’hésitez pas à contacter l’animatrice du contrat si vous souhaitez en savoir plus !

Melle. Marine VERCHER MORELLA

01 69 31 72 39

m.vercher@siahvy.fr

Encart 1 : Quelles actions pour le contrat « Eau & Climat » de l’Yvette ?

Enjeu n°1 : Restaurer les continuités écologiques et préserver la fonctionnalité des milieux aquatiques et humides

Action 1.1 : Restaurer les continuités écologiques et avoir une approche intégrée des Trames Vertes et Bleues

  • Effacement des obstacles ou ouvrages hydrauliques
  • Approche intégrée de la Trame Verte et Bleue en élargissant aux milieux associés aux cours d’eau (ZH, berges)

Action 1.2 : Améliorer l’hydromorphologie des cours d’eau restaurer les habitats et prévenir leur dégradation

  • Restauration des lits mineurs et des berges, en priorité sur les secteurs les plus anthropisés, remise en fond de vallée/restauration lit majeur
  • Réouverture des cours d’eau

Action 1.3 : Connaitre, gérer et protéger les milieux humides

  • Mise à jour des documents d’urbanisme
  • Mise en place d’une stratégie de maîtrise foncière
  • Inventaires détaillés des milieux humides et de leur potentiel biologique
  • Elaboration et mise en œuvre d’un plan de gestion des zones humides présentant un intérêt biologique

 

Enjeu n°2 : Maitriser les ruissellements et le risque inondation dans le lit majeur

Action 2.1 : Améliorer la connaissance et gère le risque inondation

  • Etude des connaissances, des pressions et du fonctionnement hydrologique du BV
  • Ecrêtement des crues par restauration des zones naturelles d’expansion de crue identifiées
  • Développement des zones naturelles d'expansion de crue (ZNEC)

Action 2.2 : Améliorer la résilience des villes au changement climatique en favorisant l’infiltration des eaux pluviales à la source et éviter leur ruissellement

  • Mise à jour ou élaboration des zonages pluviaux préconisant notamment l’infiltration à la source
  • Projets d’aménagements urbains avec infiltration des eaux pluviales à la source voire zéro rejet
  • Contribuer à la désimperméabilisation des zones urbaines et à la re végétalisation de ces espaces
  • Veiller à la conformité des documents d’urbanismes

Action 2.3 : Encourager la maitrise des ruissellements agricoles et lutter contre l’érosion des sols

  • Etude de l'aléa ruissellement sur les sous bassins versant pertinents
  • Mise en place d'une stratégie de prévention du ruissellement et d'érosion des sols
  • Privilégier les actions à la source (hydraulique douce)

 

Enjeu n°3 : Améliorer la qualité des eaux superficielles et maitriser les rejets dans les cours d’eau

Action 3.1 : Améliorer l'assainissement en diminuant les rejets directs d'eaux usées et en optimisant le traitement des eaux usées par les stations d’épurations

  • Mise à jour des schémas directeurs d'assainissement
  • Contrôle et mise en conformité des branchements domestiques et non domestiques
  • Assurer la connaissance de la qualité (physico-chimique et chimique) des cours d’eau dans les secteurs à enjeux
  • Améliorer le traitement des rejets au niveau des stations - réhabilitation/reconstruction

Action 3.2 : Réduire les pollutions diffuses et ponctuelles

  • Programme d’accompagnement pour réduire l’utilisation de pesticides et développer les pratiques alternatives agricoles
  • Accompagnement des activités économiques dans la réduction de leurs rejets polluants
  • Développement des pratiques alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires sur les espaces agricoles
Encart 2 : Quelques projets en exemple…

Enjeu n°1 : Restaurer les continuités écologiques et préserver la fonctionnalité des milieux aquatiques et humides

Restauration de la continuité écologique du Vaularon au bassin des grands prés. (projection avant / après)

Restauration de la continuité écologique de l'Yvette et de la Morte-Eau, du moulin de la Bretèche jusqu’à la RN20 (projection avant/ après)


Création d’une toiture végétalisée de 246m² sur la commune de Champlan

Enjeu n°3 : Améliorer la qualité des eaux superficielles et maitriser les rejets dans les cours d’eau

Restauration de la continuité écologique de l'Yvette et de la Morte-Eau, du moulin de la Breteche jusqu’à la RN20

La présence de réseaux d’assainissement contraignait fortement le projet de restauration du Rouillon aux bassins de Villejust, c’est pourquoi le SIAHVY mène actuellement, en parallèle de ce projet, le dévoiement de deux collecteurs des eaux usées situés sur l’emprise des travaux d’aménagement et de restauration du Rouillon.

Raccordement de 45 habitations au réseau d’assainissement collectif, réparties sur 2 hameaux (le Mousseau et Champ Romery) à Dampierre en Yvelines

Les travaux au hameau du Mousseau se sont terminés fin mars 2021 (18 habitations raccordées) et les travaux de raccordement des 27 habitations au hameau de Champ Romery ont démarré fin mars 2021.