Carpe commune

Carpe commune, Carpe cuir, Carpe miroir
Présent toute l’année sur le bassin de Saulx

Nom scientifique : Cyprinus carpio

Habitat : Elle est résistante et tolérante à une grande variété de conditions mais préfère généralement les grandes étendues d'eau calme (faible courant - zone des carpes) avec fond composé de sédiments mous et une végétation abondante. La carpe commune prospère dans les grandes rivières troubles. Plage de température de 3 à 35° C.

Comportement : Elle est célèbre pour sa capacité à faire des bonds hors de l'eau en retombant dans un grand "splash". Les raisons en sont encore inconnues. La carpe dispose d'une excellente ouïe grâce à quatre osselets constituant l'appareil de Weber (appareil présent chez les cypriniformes tels les vairons, les tanches, les ablettes). Lors de vos plongées en hiver, évitez de trop déranger les carpes. En effet, celles-ci cessent de manger pendant leur hivernage et vivent sur leurs réserves. Trop d'agitation les amènera à trop consommer de leurs réserves.

Alimentation : Les carpes sont omnivores, se nourrissant principalement d'insectes aquatiques, de crustacés, de vers annélides, de mollusques, de semences de végétaux, de riz sauvage, de plantes aquatiques et d'algues, principalement en fouillant le sédiment à l'aide de leur bouche protractile. Les adultes déracinent et détruisent la végétation aquatique submergée et donc peuvent porter préjudice aux canards et aux populations de poissons indigènes. La température joue sur l'alimentation : au-dessous de 8° C, elles ne mangent pas ou à peine.

Reproduction / Nidification : Frai au printemps et en été (de mai à juillet), les œufs visqueux sont pondus dans la végétation en eau peu profonde. La ponte a lieu dans une eau entre 17 et 18 °C. Cette température élevée explique pourquoi les carpes se reproduisent peu dans les carrières inondées situées trop au nord. Le poids des ovules peut dépasser le tiers du poids de la mère. Une femelle de 47 cm de longueur produit environ 300 000 œufs (250 000 œufs/kg de la femelle). Les œufs éclosent au bout de 3 à 8 jours. Les larves ont une vésicule vitelline et restent attachées passivement aux plantes ou au fond pendant 2 à 3 jours. Les jeunes sont des proies pour les brochets et les perches. La maturité sexuelle est atteinte après 3 ou 4 ans pour une durée de vie de 20 ans (maximum rapporté : 70 ans). C'est une espèce qui a une grande importance commerciale. De nombreux étangs d'élevage la produisent pour la consommation humaine.