×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1049


Poisson-chat

Poisson-chat
Présent toute l’année sur le bassin de Saulx

Nom scientifique : Ameiurus melas

Habitat : Il vit posé sur le fond dans les eaux calmes des cours d'eau ou dans les étangs, les eaux stagnantes, turbides et chaudes, les lacs et bras mort des rivières.

Comportement : Il peut vivre très longtemps hors de l'eau par rapport aux autres poissons (jusqu' à 3 heures). Il peut supporter des températures allant jusqu'à 35-40°C et s'acclimate en période de sécheresse en s'enfouissant dans la vase. Sa durée de vie est de 6 à 7 ans. Sa peau dépourvue d'écailles lui permet de vivre dans des eaux pauvres en oxygène. En hiver, il s'enfouit dans la vase pour résister au froid quand l'eau descend en dessous de 14°C. Le corps du poisson-chat, recouvert de milliers de cellules sensorielles est une particularité de l'espèce. De nombreux auteurs décrivent l'existence d'un langage chimique particulièrement élaboré qui contrôle les relations sociales au sein d'un groupe.

Alimentation : Il dévore tout de ce qui est comestible d'origine animale ou végétale que les autres poissons ne mangent pas : des organismes du benthos, des larves, des vers, des œufs de poissons, des alevins et même des poissons aussi grands que lui qu'il mutile en leur mordant la queue. C'est une espèce omnivore et vorace.

Reproduction / Nidification : Le poisson-chat atteint sa maturité sexuelle vers deux ou trois ans et ne se reproduit que dans une eau d'au moins 18°C. La reproduction a lieu en mai-juin, en eau peu profonde, très près du bord. La femelle dépose jusqu'à 5 000 œufs dans un nid préparé par le couple géniteur en éliminant les herbes du fond. Mâle et femelle défendent ensuite l'accès jusqu'à l'éclosion des alevins (l'incubation dure dix jours) et surveillent encore quelques jours. Ils se multiplient très vite. Ce ne sont pas de "bons parents" mais ils surveillent leurs œufs jusqu'à l'éclosion. Les alevins restent groupés en boule caractéristique pendant plusieurs semaines.

Menace / Protection : Originaire de l'Amérique du Nord, le poisson-chat est bien implanté en France et ce depuis 1950. A l'origine, il se serait échappé des aquariums du Muséum d'histoire naturelle à Paris pour coloniser la Seine, via les égouts. Il est interdit par la loi de le transporter vivant et de le relâcher. Le poisson-chat est considéré en France comme un nuisible dont l'éradication est recommandée.