×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 1049


Perche-soleil

Perche-soleil, Perche arc-en-ciel, Perche argentée, Perche dorée, Poisson soleil, Crapet jaune, Calicoba.
Présent toute l’année sur le bassin de Saulx

Nom scientifique : Lepomis gibbosus

Habitat : Elle fréquente les petits lacs, les eaux peu profondes des grands lacs, stagnants et riches en végétation. On la retrouve parfois dans les zones amont des estuaires ou dans les lagunes littorales à faible courant.

Comportement : Son activité est diurne. La nuit, on la trouve endormie généralement posée sur le fond dans un endroit abrité (par exemple dans la végétation). La température de l'eau influence sa vitesse de croissance et sa durée de vie.

Alimentation : C'est un poisson vorace qui se nourrit de tout : insectes aquatiques, nymphes de libellules, fourmis, salamandres larvaires, nymphes de phryganes, petits crustacés, œufs de poissons, alevins, jeunes poissons (saisonnier). Ses dents au niveau du palais lui permettent de broyer des petits coquillages. Il peut se nourrir également de zooplancton en surface. L'espèce chasse à vue et de jour. Il semble que la perche-soleil ne s'alimente pas en hiver quand la température de l'eau est inférieure à 8 °C.

Reproduction / Nidification : Le frai a lieu de mai à août. Le substrat importe peu : boue, sable, gravier ou pierres. Le mâle devient plus coloré et très agressif. Il construit un nid qui est une légère dépression dans le fond d'un diamètre égal à deux fois sa propre longueur. Il fait ensuite une cour élaborée à la femelle : il la pourchasse pendant quelque temps afin de s'assurer qu'elle sera une bonne génitrice puis la guide vers le nid. Poussées et petites morsures réciproques stimulent le frai. Ils nagent en cercle dans le nid et la femelle dépose ses œufs pendant que le mâle éjecte sa laitance dessus. Celle-ci pond entre 1500 et 3000 œufs qui se fixent au fond du nid. Dès la ponte effectuée, elle quitte le nid et plusieurs femelles peuvent frayer dans le même nid pour atteindre 8000 à 11000 œufs par acte de ponte. Ils font 1 mm de diamètre. Surveillés par le mâle, ils éclosent 3 à 10 jours après la ponte. Les alevins longs de 8 à 12 mm sont également protégés par le mâle. Il les pousse de manière à ce qu'ils forment un petit banc en forme de boule. Au bout d'une à deux semaines, les alevins ayant gagné de la force et de la rapidité, le mâle n'arrive plus à garder la cohésion du banc et les jeunes se dispersent. Au cours d'une même saison, le mâle peut se reproduire plusieurs fois dans le même nid avec la même femelle ou des femelles différentes. La maturité sexuelle est atteinte vers deux ans. La durée de vie est de 8 à 10 ans.

Menace / Protection : La perche-soleil est originaire d'Amérique du Nord. Elle a été introduite dans pratiquement tous les pays d'Europe et dans beaucoup de pays du reste du monde. Plusieurs pays signalent un impact défavorable sur l'écologie après introduction. Elle est présente en France depuis 1877. En France, elle est classée « espèce susceptible de causer des déséquilibres biologiques » bien que cela n'ait jamais été démontré car son impact sur les écosystèmes d'accueil n'a pas fait l'objet de travaux spécifiques. Comme c’est un poisson nuisible, il est interdit de le transporter vivant ou de l’utiliser comme vif. La perche soleil peut très bien vivre en aquarium. 30 litres au minimum sont nécessaires pour une seule perche de grosse taille. En captivité, il peut aussi se nourrir de flocons, de morceaux de poisson, vers de vase et de crevettes.