RESTAURATION DES MILIEUX AQUATIQUES

Rétablissement de la continuité écologique

La continuité écologique garantit le passage des poissons et des sédiments à travers les cours d’eau et autres milieux aquatiques. Les barrages et autres obstacles perturbent le transit sédimentaire et la circulation des poissons et autres organismes aquatiques.

Rétablir la continuité écologique, c’est favoriser le développement de la biodiversité par la protection des équilibres naturels. Un équilibre préservé de ces milieux garantit en effet une qualité de l’eau préservée, une réduction des pollutions liées aux espèces invasives et une diversité d’espèces vivantes très importante. 

Effacement des ouvrages hydrauliques

La principale entrave au bon fonctionnement de l’Yvette est son cloisonnement longitudinal (barrages, clapet…) et transversal (remblai, minéralisation des berges…).

Ce double cloisonnement impacte de manière directe les flux physiques (l’écoulement, le transit sédimentaire) et les flux biologiques (en particulier, les circulations piscicoles).

Il contrarie fortement la réalisation du cycle de vie (fonctions de reproduction, nutrition, abri) pour de nombreuses espèces et déséquilibre ainsi l’ensemble de l’écosystème.

La suppression d’un certain nombre d’ouvrages hydrauliques s’avère nécessaire pour retrouver ce cycle de vie, afin de recréer un milieu physique adapté et diversifié pour la faune et la flore et, ainsi dynamiser les capacités d’auto-épuration des cours d’eau.

Exemple d'effacement d'un clapet

Le clapet avant
La rivière avec le clapet
Retour haut de page

en 1 clic