Nénuphar

Nymphaea alba

Plante vivace de 5-30 cm diam. à rhizome.
Floraison : juin-juillet, dispersée par le vent.

Les nénuphars sont des plantes un peu particulières. Ils poussent en rhizomes, comme les iris, mais ils nécessitent d’être immergés constamment sous une eau stagnante ou dans un courant très faible. Les nénuphars rustiques peuvent passer l’hiver dehors partout en France. Le gel de l’eau ne les affecte pas.

Le saviez-vous ?

nénuphar
Dans le langage des fleurs, le nénuphar symbolise l’indifférence.
nénuphar et grenouille

Cette plante aquatique peut atteindre deux mètres de haut et se développe dans les eaux dormantes, les bras morts des rivières et sur les lacs. À partir d’une forte souche, enracinée dans le fond, poussent les longs pétioles des feuilles dont les limbes flottent à la surface.

Les nénuphars flottent en surface, mais après la floraison, le pédicelle s’enroule et tire la fleur sous l’eau où le fruit se développe. Lorsque les graines sont mûres, elles sont expulsées et remontent à la surface. Elles flottent grâce à un arille rempli d’air et sont dispersées par les vagues et les courants. Elles finissent par couler, pour ensuite germer dans les fonds boueux.

Les fleurs de nénuphar s’ouvrent à la lumière et se ferment quand il fait sombre. Elles peuvent atteindre 20 cm de diam. et dégagent un léger parfum

Plante très ornementale. Les rhizomes et les graines de certaines espèces sont comestibles. Elle renferme des alcaloïdes, du mucilage, de la résine, de la vitamine C et des tanins. Par ailleurs, le rhizome contient une quantité non négligeable d’amidon. Cette partie est largement exploitée par les connaisseurs qui en font de la farine ou du remède contre divers maux.

Découvrez également

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Retour haut de page

en 1 clic