Consoude officinale

Symphytum officinale

Plante vivace de 30-90 cm.
Floraison : mai-août, pollinisée par les insectes et dispersée par les fourmis.

Avant la floraison, les feuilles de digitale, très toxiques, pourraient être confondues avec celles de consoude mais au toucher la digitale est laineuse et douce alors que la consoude est rêche.

Attention, il est déconseillé de manger quotidiennement de la consoude. En effet, cette plante contient des alcaloïdes pyrrolizidiniques toxiques pour le foie à haute dose. À titre occasionnel, on peut donc consommer :

  • les très jeunes feuilles, encore tendres, coupées finement et ajoutées aux salades ;
  • les feuilles peuvent être cuites dans des soupes, en légumes, en beignets ;
  • les feuilles, riches en protéines et minéraux peuvent parfaitement remplacer l’usage d’épinards dans une variété de préparations culinaires, de plus la consoude n’a pas le défaut des épinards de devenir toxique sous l’influence prolongée de l’air.

Les consoudes sont des plantes à haut potentiel nectarifère. Les fleurs sont systématiquement visitées par les bourdons en raison de leur haute attractivité. Ceux-ci percent généralement un trou à la base de la corolle afin d’accéder plus rapidement au nectar. Les abeilles peuvent ensuite en profiter. Sans ce trou, leur langue est trop courte et ne permet pas d’accéder au nectar.

La consoude est l’une de ces plantes médicinales dont la réputation a traversé les siècles depuis l’Antiquité. Elle a prouvé ses vertus dans le renouvellement des cellules de la peau et des muscles, participant activement à la guérison des fractures, entorses et autres élongations. La consoude est également très utile en dermatologie.
Elles sont nombreuses et variées. Au même titre que l’ortie, la consoude devient une plante emblématique du jardinage naturel. Plantez des consoudes dans votre jardin, c’est un excellent investissement : vous disposerez d’un bon engrais riche en potasse et bon marché. Grâce à ses puissantes racines, cette plante fait remonter les éléments minéraux du sol qui ont tendance à être lessivés par les pluies. Ces feuilles peuvent être utilisées en purin, ou venir enrichir votre compost, dont elles contribueront à activer la dégradation.

Le saviez-vous ?

La consoude doit son nom au latin consolidare qui signifie “ consolider ”, du fait de son emploi traditionnel pour soigner les blessures et ressouder les fractures.

En médecine, on utilise aussi les racines pour soigner les problèmes digestifs, mais avec précaution et jamais sans avis médical.

Découvrez également

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Retour haut de page

en 1 clic