Ecrevisse à pieds blancs

Austropotamobius pallipes

La face ventrale est pâle, notamment au niveau des pinces.

Habitat :
Espèce aquatique des eaux douces généralement pérennes. Elle affectionne plutôt les eaux fraîches bien renouvelées (eau claire, peu profonde, d’une excellente qualité, très bien oxygénée). Le reste comme ci-dessus.

Alimentation :
En milieu naturel, elle se nourrit principalement de petits invertébrés (vers, mollusques, phryganes, chironomes…), mais aussi de larves, têtards de grenouilles et petits poissons. Les adultes consomment des végétaux terrestres ou aquatiques, principalement durant l’été. La présence de feuilles mortes en décomposition dans l’eau peut constituer une source de nourriture appréciable. Le cannibalisme n’est pas rare.

Reproduction :
L’accouplement a lieu à l’automne. Les œufs sont portés par la femelle qui les incube pendant six à neuf mois. L’éclosion a lieu au printemps. Les juvéniles restent accrochés à leur mère jusqu’à leur deuxième mue après laquelle ils deviennent totalement indépendants.
La fécondité de cette espèce reste faible produisant 20 à 30 œufs avec un pourcentage d’éclosion parfois très faible.

Menace / Protection :
Attention espèce sur liste rouge ! Disparition de son biotope naturel, l’action de produits toxiques libérés dans l’eau, l’introduction d’écrevisses exotiques plus résistantes, voire porteuses d’agents pathogènes.

Ecrevisse à pieds blancs

Le saviez-vous ?

En raison des menaces de disparition qui pèsent sur elle, il est strictement interdit de la pêcher.

Découvrez également

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Retour haut de page

en 1 clic