Phragmite des joncs

Acrocephalus schoenobaenus

L’adulte a une calotte striée de noir et un sourcil blanc bien visible.

Il fréquente la végétation touffue des zones humides, les phragmitaies (plutôt avec des buissons et des herbes), les grands joncs, les saulaies des bords de cours d’eau, les buissons marécageux, les fossés et les canaux avec des herbes ou des roseaux.

L’adulte chante depuis un perchoir dès qu’un intrus pénètre son territoire.

Le phragmite des joncs se nourrit essentiellement d’insectes et d’araignées.

Nid : c’est une coupe désordonnée tapissée d’herbes et de feuilles. Il est établi dans la végétation basse et dense. Ponte : la femelle pond 5 ou 6 œufs verdâtres et tachetés entre avril et mai. Le mâle ne participe pas à l’incubation.

Le saviez-vous ?

La femelle pond 5 ou 6 oeufs verdâtres et tachetés entre mai et juillet.

Découvrez également

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Retour haut de page

en 1 clic