Bécassine des marais

Gallinago gallinago

La bécasse sourde et la bécassine double, ne sont pas faciles à distinguer de la bécassine des marais, espèce néanmoins plus commune et abondante.

Elle se distingue de la bécassine double par son ventre blanc et par une zone blanche très restreinte sur la queue. Elle diffère de la bécassine sourde par un seul trait clair sur la tête, sa plus grande taille, son bec plus long et le dessin de la queue.

Jeune bécassine des marais

Habitat :
La Bécassine des marais vit et se reproduit dans les zones herbeuses humides, au bord des marais d’eau douce et des étangs, dans les prairies inondées, les champs, et parfois, on peut la trouver près des marais salants.

Comportement :
Quand la Bécassine des marais est en alerte, elle s’accroupit, et s’envole brusquement à quelques mètres, lançant son cri sec, et avec une vigoureuse poussée.
Leur observation est optimale lors du décollage, elles prennent rapidement de la hauteur en zigzaguant sur une longue distance d’un vol puissant et vigoureux avant de se poser à couvert. Elles volent le bec incliné vers le bas. Lors des descentes en piqué, le frottement de l’air sur les rectrices produit un son rappelant un chevrotement sonore.

Alimentation :
Elle se nourrit d’invertébrés, sondant ou picorant la nourriture sur ou dans le sol (vers, insectes, crustacés, mollusques, et parfois graines et baies). Elle fouille aussi dans la boue molle. L’extrémité flexible de son bec lui permet de “sentir” la proie tout en sondant la boue. Elle se nourrit dans les eaux boueuses peu profondes, au bord des lacs et des étangs, près du couvert de la végétation du rivage.

Reproduction / Nidification :
La parade nuptiale a lieu au-dessus du territoire. Le mâle effectue des cercles en hauteur et ensuite, il plonge vers le sol en une descente rapide avec de lents battements d’ailes, et déployant sa queue de façon à former un angle droit avec son corps. 
Le nid de la Bécassine des marais est une dépression peu profonde dans le sol, sur de courtes touffes d’herbes et sous la végétation basse. Le nid est en forme de coupe, fait d’herbes fines, mousses, feuilles mortes, et tapissé de végétaux doux et fins. Le nid est bien caché dans la végétation retombante. 
La femelle dépose 3 à 4 œufs vert-olive brunâtre chamoisé, tachetés de sombre. L’incubation dure environ 18 à 20 jours, assurée par la femelle. Les deux parents nourrissent les poussins pendant la première semaine, et au bout de dix jours, ils sont capables de trouver seuls leur nourriture. Ils courent dans la végétation environnante, mais retournent au nid pour dormir. Les jeunes peuvent voler au bout de 15 à 20 jours après la naissance.

Menace / Protection :
La Bécassine des marais est dérangée par les développements humains dans les zones humides, avec le drainage des marais, l’agriculture et les canaux. Seulement 200 à 300 couples nicheurs en France.
Oiseau classé en mauvais état de conservation, mais qui est encore chassable en France.  

Le saviez-vous ?

La Bécassine des marais vole le bec incliné vers le bas.

Bécassine des marais recherche de la nourriture
Ailes de la bécassine des marais

Découvrez également

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Retour haut de page

en 1 clic