Pipit spioncelle

Anthus spinoletta

Fréquente les pelouses alpines au dessus des arbres à une altitude comprise entre 900 et 2 500 mètres. Il regagne en hiver le bord des lacs, marais et cours d’eau.

Sédentaire et migrateur partiel, les populations nordiques migrent du bassin méditerranéen aux rives d’Afrique du Nord.

Le Pipit spioncelle se nourrit essentiellement d’invertébrés et de graines.

Son nid est creusé à même le sol ou dans la crevasse d’un rocher tapissé d’herbes et de fibres. La femelle pond 4 à 5 œufs blanchâtres fortement tachetés de brun et de gris. L’incubation dure 14 jours. Les jeunes, nidicoles, s’envolent après 16 jours environ.

Le saviez-vous ?

Le Pipit spincelle agite continuellement sa queue de haut en bas quand il est actif.
Anthus spinoletta mange des insectes et des invertébrés
Pipit spioncelle assis sur une branche d'arbre

Découvrez également

Vous aimez ce contenu ? Partagez-le

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Retour haut de page

en 1 clic